Galerie Bénédicte Giniaux

Galerie Bénédicte Giniaux - 3, place du Dr Cayla - 24100 BERGERAC - 06 80 31 09 56

Edito 2010

Le fait d’être à l’écoute d’artistes, d’être dans l’échange et le partage d’émotions est une motivation quotidienne et un véritable bonheur. Le fait d’aller prendre du temps dans les ateliers est une nourriture essentielle, un enchantement, un émerveillement. Le fait d’aller à la rencontre de nouveaux artistes est un besoin passionnel. La création artistique reste mon unique priorité, c’est un éternel partage. Personne ne peut s’investir seul dans la création, il est nécessaire de s’imprégner et de découvrir. Il est indispensable d’absorber, d’ingurgiter ou de dévorer des odeurs, des couleurs, des ambiances, des colères, des joies, des lenteurs, des stress, des soleils, des nuits noires, des bulles de savons ou encore le sourire d’un arbre et tant d’autres mystères qui passent discrètement, délicatement. A l’écoute, attentif, curieux, l’artiste guette chaque idée nouvelle. Il est indispensable de prendre le temps d’observer, de rencontrer, de toucher, de caresser, de se mettre dans la peau de … d’y croire, d’y être, alors ensuite et seulement ensuite, vient le temps de l’élan pour exprimer, formuler ou sensibiliser.

Le choix des artistes présents dans ma salle d’exposition est évidemment subjectif. Aucune règle, aucun calcul. Une personne et une technique se confondent dans un atelier : au-delà d’eux-mêmes, une œuvre d’art voit le jour. Un tableau, une sculpture devient ainsi une entité dans un langage sensible et universel. Que ce soit par déchirement ou souffrance, que ce soit par bonheur ou apaisement, cette œuvre d’art par sa création et son cheminement est inévitablement dissociée de l’artiste au moment où il la signe. Il est important pour moi de sentir cette fusion entre une personne et sa technique, cette fusion qui donne naissance à une troisième dimension plastique, esthétique et émotionnelle.

J’ai toujours voulu m’engager à défendre et soutenir des artistes figuratifs. Nombreux sont ceux qui me remercient et j’en suis assez touchée. C’en est même un encouragement. Parfois chez certains, l’abstraction prend sa place avec distinction. L’art figuratif offre un univers extrêmement vaste au travers des sujets traités : paysages, voyages, animaux, humains, objets, végétaux … mais aussi un univers gigantesque par les techniques employées, les inventions utilisées, par les personnalités de gestes et de modelages, par la singularité de certains contours.

J’aime profondément faire partager ma passion et inviter le public à découvrir tout cela !

Bénédicte Giniaux, janvier 2010

Edito 2017>>
Edito 2016>>
Edito 2015 >>
Edito 2014 >>
Edito 2013 >>
Edito 2012 >>
Edito 2011 >>
Edito 2010 >>