Galerie Bénédicte Giniaux

Galerie Bénédicte Giniaux - 3, place du Dr Cayla - 24100 BERGERAC - 06 80 31 09 56

Edito 2015

Regarder le passé et appréhender l’avenir, pour construire au quotidien chaque projet qui viendra s’inscrire dans le cycle des évènements, cela paraît bien banal et pourtant c’est exactement la vie de la galerie.

L’engagement de la galerie est proche de l’engagement des artistes ; chacun dans son atelier ne doit jamais relâcher sa confiance et œuvrer au quotidien tout en faisant des clins d’œil au futur.

Au travers du travail des artistes, présentés en permanence dans la galerie, se dégage une ambiance particulière qui personnalise justement le lieu, comme je l’entends dire très souvent. Il y a globalement une profonde compréhension sensible et subtile des émotions humaines et animales, traduites avec humour, pertinence, fraicheur, respect ou générosité. Il n’est pas rare qu’une certaine utopie, que je partage également, s’affirme avec conviction.

Certaines personnes prennent du temps dans la galerie, s’assoient, observent et guettent ce qui leur est proposé. Au delà des mots, les couleurs, les matières et les expressions provoquent des échos, des sensations qui ouvrent la porte à d’autres rêveries.

Un tableau ou une sculpture peut provoquer une vraie rencontre. Les personnes parlent de coups de cœur et les racontent avec un immense bonheur. Je sais qu’on ne se lasse jamais de l’acquisition d’un vrai coup de cœur, alors qu’on le regrette très longtemps lorsqu’on n’a pas osé et que l’hésitation a dominé la situation.

Toutes ces émotions partagées dans la galerie m’enchantent ainsi que les conversations riches et variées provoquées par le travail de chacun des artistes.

 

L’exposition collective est en mouvement permanent.

 

L’année 2015 sera marquée pour le quatrième anniversaire, par une exposition personnelle de Sophie Verger qui accueille dans son atelier tous les animaux en réinventant races, familles ou créatures aux attitudes profondément humaines. Sophie Verger travaille plusieurs terres, de l’intimiste au monumental. Voyageant en France et à l’étranger, son bestiaire de terre et de bronze, nous offre un regard particulier où tendresse, complicité, humour et maternité racontent un monde imaginaire. (en janvier, Arts Magazine lui consacre quatre pages)

 

Puis, par l’accueil d’un nouveau sculpteur, Michel Wohlfahrt, qui rejoindra la galerie l’été prochain à l’occasion d’une exposition personnelle au Château des Vigiers.

 

 

Un tableau, une sculpture

Une présence, une émotion

Une admiration, un regard

Réveil d’un souvenir ou d’une ombre

Reconnaissance d’un sourire ou d’un lointain

Emerveillement de la matière ou du sujet

Emerveillement de la lumière, de l’équilibre

Emerveillement de l’écriture, de la composition

Un tableau, une sculpture

une présence

une compagnie apprivoisée

Un tableau, une sculpture

un propos qui trouve ses accords au quotidien

Parfois une évidence, tout simplement.

Bénédicte Giniaux

 

 

Edito 2017>>
Edito 2016>>
Edito 2015 >>
Edito 2014 >>
Edito 2013 >>
Edito 2012 >>
Edito 2011 >>
Edito 2010 >>